Une petite révolution de velours...

 

 

 

Une petite révolution de velours Jean-François Gaujour met fin au « one-man-show » (un seul homme en spectacle) traditionnel des vœux du Maire. La présentation des vœux de la Mairie de St Étienne de Crossey c'est faite à quatre. Jean-François Gaujour à introduit dans sa pratique de la gouvernance de la commune de St Étienne de Crossey la collégialité tant au niveau du travail que des responsabilités. Jean-François Gaujour continue l'évolution sur la participation et la collégialité en officialisant la représentation plurielle de la commune de St Étienne de Crossey. Cette nouvelle pratique va servir de prototype de fonctionnement pour le grand projet de la mandature du regroupement des trois communes.
Lancement de la nouvelle commune, elle a déjà un nom « la Haute Morge » issu du regroupement des trois communes St Nicolas de Macherin, St Aupre, St Étienne de Crossey. Techniquement aucun problème insurmontable, il en va différemment au niveau des problèmes humains. Les jalousies, les amours propres, les égos hypertrophiés, les petits avantages personnels seront les vrais obstacles à surmonter. Pour que Haute Morge devienne une réalité il faut que les trois Maires ainsi que les trois Conseils Municipaux apprennent à vivre et à travailler ensemble. La première étape : faire des Conseil Municipaux communs au moins une fois par trimestre et progressivement faire disparaître les Conseil Municipaux solitaires. L'état apporte son aide de façon inattendue par la réduction des crédits aux communes. De fait la Haute Morge devrait coûter moins chers aux citoyens que les trois communes.  Jean-François Gaujour rappelle une expression de Sénec : « plus tard c'est jamais ».
2015 doit être l'année du démarrage du processus de création de Haute Morge.


La démocratie y gagnera aussi par dispartion des listes uniques.

JJT

 

 

Jean-François Gaujour vœux du maire 2015


Quel plaisir de vous retrouver à l’occasion des vœux 2015. J’étais en manque après une si longue absence.
Mais avant de vous expliquer, je dois vous dire que j’ai modifié le scénario des vœux, nouveau mandat, nouvelle façon d’opérer.
Je suis accompagné depuis mars dernier par une nouvelle équipe municipale. Ils vont se présenter devant vous

Je vais commencer par un scoop, j’espère ne pas trop décevoir, j’ai décidé d’arrêter le one man show, j’ai proposé aux adjoints de partager cette cérémonie, 3 de mes adjointes Ghislaine, Marie-Blanche & Myriam, vous parleront de la vie communale.
Partager, est un mot qui nous venons de re-découvrir, il surgit depuis peu comme une évidence, il nous rassure, nous fait du bien, nous retrouvons le vivre ensemble.
Dans l’ordre :
Myriam
Marie-Blanche
Ghislaine


Je reprends la main.


J’avais pensé vous faire 2 discours, mais après relecture, celui de 2014 restera dans l’ordinateur, trop de choses à vous dire.
Je commence par le plus dur.
J’avais prévu de commencer à écrire ces vœux le 7 janvier dans l’après-midi.  
J’ai tenté de le faire après m’être arraché de mon petit écran accompagné par une vive douleur dans ma tête.
J’ai écrit 3 phrases, je les ai travaillées 10 fois, puis j’ai éteint mon ordinateur incapable de structurer ma pensée et rallumé la télé.
Puis les SMS et Mails ont afflué pour nous inviter à un rassemblement citoyen spontané à 18h place de la république à Voiron. MN et moi sommes descendus pour partager, communiquer avec d’autres personnes perdues comme nous. Nous avions un besoin irrépressible de voir du monde, de serrer des mains, de faire des bises pour se rassurer.
Ce 7 janvier, une partie de ma jeunesse s'est envolée et dans ma tête les ondes de choc ne sont pas prêtes à s'amortir.
Jeune homme j’avais 3 bibles : Le Canard, l’Equipe et Hara-Kiri avant Charlie hebdo.
On a les bibles qu’on peut.

 

Dire qu'après 2015 ans de civilisation, nous en sommes encore à ce stade de barbarie me parait de la pure folie. La gent humaine n’a pas de quoi être fière d’elle.
Les tueurs kamikazes ne peuvent pas gagner, heureusement et parce que : les canards voleront toujours plus haut que les kalachnikovs.
Alors que cherchent-ils ?
A semer le désastre, la chienlit ?
A diviser pour provoquer un embrasement général sur la planète, parce que le prophète a été caricaturé, c’est imbécile & criminel.
Le 7 janvier 2015 restera comme une des dates les plus noires de notre histoire moderne.
Aucun terrien n’est à l’abri de ce déchainement de violence.
La France est le pays des droits de l’homme, l’article 1 de la déclaration de 1789 dit : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme. Tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement sauf à répondre à l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi »
Même si en France, tout est loin d’être parfait, il existe peu de pays où l’on peut vivre au milieu d’hommes et de femmes venant d’horizons les plus divers, où l’on peut choisir sa religion  y compris celle qui consiste à ne pas en avoir, où l’on peut être des citoyens à égalité de droits et de devoirs.
Oui la France est cosmopolite, Oui la France est laïque, Oui la France est une démocratie, le peuple l’a voulu, il l’a fait.
La démocratie est notre trésor, il faut se battre pour la préserver, rien n’est jamais acquis en la matière.
Le monde a été bouleversé, les témoignages affluent de partout cela fait du bien de se sentir entouré, réconforté. Le monde n’est peut-être pas complétement fou, même s’il y a eu de grosses manifestations anti-françaises.
Les médias ont sorti des unes choc, ont montré de nombreux dessins depuis ce sombre mercredi.
Charb avait fait un dessin prémonitoire. Celui du djihadiste à qui l’on reproche de ne pas avoir encore souhaité ses vœux, il répond qu’il a jusqu’à fin janvier.
La Une de l’Equipe le lendemain de l’assassinat était :
Liberté 0 - Barbarie 12.
Attendez ce n’est que le match aller, il y aura un match retour ou la liberté poussée par tous ses supporters va terrasser la barbarie.
17 hommes et femmes morts, tués par le radicalisme intégriste religieux, l’Islam est victime des fascistes islamiques. Les terroristes sont ignorants des valeurs enseignées par le coran. Ils ne sont que des terroristes, moi aussi parait-il, tous les athées sont considérés comme des terroristes.
Nous avons le devoir de garder la tête haute, d’affirmer nos convictions, nos valeurs d’hommes libres, nous battre pour la démocratie, seule garante de la vraie liberté.
Le 9 janvier j’ai eu une pensée pour mon collègue, maire de Dammartin en Goele, quand il s’est levé ce vendredi, il ne pouvait pas se douter une seconde qu’il allait vivre une journée au far-west.
Le rire et la dérision permettent de ne pas trop se prendre au sérieux. Nous savons qu’il faut une bonne dose d’humour et d’optimisme pour traverser la vie, mais là, je coince.
Le samedi 10 janvier beaucoup de monde à Voiron devant l’église, une dame stéphanoise est venue me dire : M. Gaujour je ne suis jamais descendue dans la rue, mais aujourd’hui je devais le faire. Dimanche 11 janvier, 4 millions, peut-être plus, de citoyens fiers d’être présent ont défilé en partageant les mêmes douleurs & les mêmes valeurs, ils ont maintenu la république debout, l’on porté à bout de bras, 110 000 Charlie à Grenoble  incroyable, énormissime.
Ce bel élan est contrarié par les réactions de trop nombreux jeunes gens  dans les collèges et lycées, ces jeunes sont d’une intolérance absolue. Les profs sont devant un mur d’incompréhension. Certes ils sont minoritaires, mais nous devons faire face, dialoguer, surtout ne pas déserter. L’école ne pourra pas résoudre tous les mots de la société, sachons prendre notre part de responsabilité collective, prôner nos valeurs, les parents ont le devoir de provoquer la discussion avec leurs enfants, avant qu’ils ne perdent irrémédiablement la raison.
La démocratie à la française est un monument d’une architecture fragile, son équilibre est instable. La pierre qui lui sert de clé de voute est celle de la laïcité, elle implique la liberté de jugement, l’esprit critique, celui du débat entre les hommes & l’universalisme des droits.
Je suis sûr de rester un irréductible Charlie-berté jusqu’à la fin de mes jours.
Oh ! Freedom a chanté Barbara Hendricks au Grand échiquier hier soir, j’en ai encore des frissons.
Donc, je disais au début que j’avais été frustré l’an dernier de ne pas pouvoir, avec les élus, vous recevoir dans notre salle des fêtes. Les SP en colère avaient prévu de venir faire de l’animation, qui n’avait rien de festive, dans le cadre du lourd conflit engagé avec le conseil d’administration et l’Etat-major du SDIS 38.
Je rappelle que le désaccord portait sur le temps de travail des SPP.
Devant les difficultés à équilibrer le budget, le CA avait demandé un retour au temps de travail légal de 1607h / an, soit 35H / semaine, comme l’impose la loi.
Par prudence, j’ai annulé les vœux jugeant que les participants, c’est-à-dire vous, nous tous, ne méritaient pas un triste spectacle pour notre cérémonie 2014.
Depuis le temps est passé, les 1607h / an sont appliquées depuis le 1er septembre, au CG et au SDIS. Le retour à la normale dans le quotidien des casernes de l’agglomération grenobloise est espéré dans le meilleur délai.
J’ai trouvé l’année 2014 très longue, trop longue, pénible en partie à cause de ce conflit, mais pas que. Les français ont voté 2 fois (municipales et européennes).
Les 2 fois, ils ont sanctionné le gouvernement, enfin ceux qui ont voté.
Il y a un mal-être citoyen, c’est indéniable. Pour les municipales des équipes ont été battues sans avoir démérité, partout en France, donc en Isère et dans le voironnais, je pense à mes amis Jean Duchamp et Roland Revil.
C’est la vie politique, elle est terrible et impitoyable, c’est dur pour ceux qui ont mouillé le maillot et perdu. Il faut accepter le verdict démocratique, se remettre en question pour se remettre en mouvement, il y a un côté Sisyphe dans l’action politique.
Un mot sur St Etienne, certains peuvent dire, à vaincre sans péril on triomphe sans gloire. Il n’y avait qu’une liste, comme dans 4 autres communes du canton (La Buisse, Coublevie, Pommiers, St Nicolas).
52% du CM est renouvelé, 12 nouveau élus, les anciens ont été élu pour la 2ème, 3ème, 4ème, 5ème fois et un pour la 6ème fois, çà fait peur, pourtant il n’est pas le doyen, Roger merci.  
Je pense que la nouvelle loi électorale n’est pas bonne pour l’expression démocratique.
Il y a une incohérence, les communes perdent la plupart de leurs compétences au profit de l’intercommunalité et en parallèle selon la croissance du nombre d’habitants la loi ajoute des conseillers municipaux, c’est comme cela que le CM de St Etienne est passé de 19 à 23 élus, c’est absurde & totalement inutile.
Avec 23 élus la constitution d’une liste est un vrai challenge. D’où de nombreuses communes avec une seule liste en compétition. Il fallait cette fois flécher les représentants de la commune devant siéger au conseil communautaire de la CAPV.
Subtile transition pour parler de la CAPV
Marie-Blanche et moi avons été désigné avec comme joker Bruno Roudet au cas où. Le CC est composé de 76 conseillers (48 nouveaux, 37% de femmes et 7 femmes maires).
Très vite après le 30 mars, JP. Bret m’a contacté pour me dire qu’il comptait sur moi pour faire partie de son équipe rapprochée, merci président. J’ai dit oui, il a  largement été réélu président de la CAPV le 15 avril, le 24 avril les 15 VP et les 5 conseillers délégués ont été élus.
Comme vous le savez, je suis vice-président aux « Mobilités » en binôme avec Luc Rémond, maire de Voreppe. Aucun problème nous travaillons en confiance.
L’exécutif est passé de 26 à 15 VP, c’est la règle et cela à causer un certain nombre de déceptions et d’aigreurs.
Le nouvel exécutif, profondément remanié, c’est mis au travail rapidement dans un climat satisfaisant qui doit permettre de faire avancer la collectivité.
Le président et les VP ont fait le tour des communes pour préparer l’actualisation du Projet de territoire. Ce ne sera pas une révolution, mais bien une actualisation.
En vrac, les grands chantiers en cours ou à venir sont :
Les pôles d’échanges nord et sud de la gare de Voiron seront construits, d’abord le sud en 2015, ils accueilleront les bus du CG et de la CAPV.
L’avancement du dossier nouvel hôpital, oui il avance. 1er coup de pioche début 2017.
Le pôle d’échange de la gare de Moirans à finir
Le pôle d’échange de la gare de Voreppe à commencer en fin de mandat
Le musée de Monferrat si nous en avons les moyens
La mise en réseau des bibliothèques, gros chantier. Un adhérent de St Etienne pourra choisir un livre dans la bibliothèque de Voiron.
L’aménagement du site de la Brunerie (ex CREPS), pour conforter la filière sport, loisirs, santé
Un dépôt de bus pour les lignes urbaines sera construit
La densification des zones économiques (Paraboot s’installe chez nous)
La légumerie, bientôt mise en route
La création d’un syndicat mixte avec la CC du Grésivaudan et la METRO avec une priorité  la compétence Transport, ceci dès que la METRO sera bien installée dans son nouveau rôle de Métropole.
Le contournement de Voiron avec une liaison RD 1092-A48 Champfeuillet, inauguration en 2022
J’arrête là, je peux noircir plusieurs pages.
Le moment fort de 2014 a été pour moi la mise en route de l’échangeur autoroutier complet dit maintenant « de Moirans ». Il était attendu depuis la mise en route du premier 1/2 échangeur, une erreur datant de plus de 16 ans a été réparée, mais elle a lourdement pénalisé l’économie du Pays voironnais.
L’intercommunalité a fêté ses 40 ans en 2014. Grâce à la clairvoyance des responsables politiques de l’époque, Maurice Rival en tête, le voironnais avait lancé un syndicat mixte en 1974. Les communes choisissaient les compétences à la carte, c’est impensable aujourd’hui. Lors de mon 1er mandat, en 1983, le maire de St Etienne avait fait voter la sortie de la commune de cette chose qu’il ne maîtrisait pas, quelle erreur gravissime. J’ai mis 13 ans à ramener le CM sur le chemin intercommunal. 
Le président a signé, avec d’autres intercos, le 12 janvier, un protocole d’intention avec le CG pour l’amélioration du service public territorial.  
A cette occasion AV a dit « vous êtes des territoires pionniers dans un D pionnier ». Ce protocole vient après le protocole de coopération signé entre le CG et la RRA en novembre pour mutualiser leurs forces.
Autre subtile transition pour vous parler du CG
Nous avons changé de président en juin, Alain Cottalorda a remplacé André Vallini.
L’Isère a fait parler d’elle avec le projet d’implantation d’un Center Parcs à Roybon.
Ce projet subit un déluge de recours. Je peux admettre que l’on soit contre, c’est le droit à l’erreur, mais je n’admets pas, comme de très nombreux élus, le non-respect des règles démocratiques et républicaines.
Les professionnels de l’occupation illégale m’insupportent, ici comme ailleurs, c’est une dérive inacceptable. Je suis pour la démocratie participative, mais attention de ne pas aller trop loin. Les groupes de pression ne doivent pas imposer aux élus leur diktat au mépris des règles élémentaires qui régissent une démocratie.
Les institutions de la république sont aussi des Zones A Défendre.
Un peu de sérieux est nécessaire.
Les recours contre le  PLU de Roybon et le PC de Center parcs ont été rejetés.
Le 22 décembre, le Tribunal administratif a rejeté 3 recours visant l’arrêté préfectoral relatif aux espèces protégées et a suspendu le 4ème relatif à l’arrêté préfectoral « Loi sur l’eau ». Le TA attend le jugement au fond pour statuer sur ce recours.
Je reconnais que ce n’est pas parce que Center Parcs va créer 700 emplois qu’il faut leur laisser déposer un projet non conforme aux règles établies, c’est clair.
Mais depuis le temps ce projet a été amendé, amélioré, c’est une vraie chance pour les Chambaran & l’Isère. Il sera construit dans une forêt dont il est reconnu qu’elle a très peu d’intérêt faunistique et floristique, quelques écrevisses à pieds blanc et des inules de Suisse dans les fossés, un genre de marguerite, elles seront protégées.
Je sais faire la différence entre ceux qui demandent la conformité du projet par rapport aux textes réglementaires & ceux qui sont prêts à utiliser tous les moyens pour faire capoter le projet.
Je rappelle ce que veut dire Chambaran en patois local : champs bons à rien.
A chaque fois sur le métier il faut remettre l’ouvrage, Pierre et vacances le fera.
Il n’y a aucune raison pour qu’au final le projet ne soit pas compatible avec la loi sur l’eau et il le sera.
Y en a marre çà suffit !
La maison du territoire voironnais-chartreuse sera opérationnelle en juin prochain, située  dans le cœur de ville de Voiron, elle accueillera ses 90 agents. Le bâtiment est remarqué parce que remarquable sur le plan architectural. Un bâtiment public doit accrocher l’œil, doit interpeller le passant. Le noyau central en béton porte la  structure bois. Les conditions de travail seront très améliorées, les citoyens mieux accueillis, mieux servis.  Les agents auront un accès direct par les  transports en commun (train, bus), les véhicules seront stationnés dans le parking des Tisserands.
2015 année électorale
Elections départementales les 22 et 29 mars prochain.
Elections régionales en fin d’année
Pour les départementales, l’organisation est chamboulée, tous les cantons seront renouvelés, le périmètre des cantons est redessiné, 29 cantons au lieu de 58 et 2 conseillers départementaux par canton (1H et 1F), l’assemblée sera formée de 29 conseillères et 29 conseillers.
Pour les détails plus croustillants, les curieux pourront venir me questionner lors de l’apéro
Haute Morge
Je vais émettre un vœu.
Voilà, la réforme territoriale prévoit, suggère, incite au regroupement de communes pour créer des communes nouvelles. Nous en avons déjà parlé entre maires. Je souhaite qu’un travail soit mené sur ce sujet. Nos 3 communes ont une vraie cohérence territoriale, réunis nous serions plus forts et ainsi plus en capacité à faire face aux logiques qui se dessinent en plus haut lieu.
L’idée d’un regroupement sur la Haute Morge me rend résolument optimiste, j’espère que les élus sauront saisir cette opportunité de commune nouvelle, c’est à nous de construire notre avenir.
Pierre, Roland, si on en parlait sérieusement ?
Je vais citer Sénèque, Sénèque a dit un jour de déprime :
« En suivant le chemin qui s’appelle plus tard, nous arrivons sur la place qui s’appelle jamais ».
J’espère qu’en 2015, nous pourrons avancer avec tous les élus sur le sujet.
A St Etienne, l’évènement vedette de 2014 a été sans contestation les opérations de démolitions dans le  cœur de village, le dernier morceau est tombé lundi, juste avant la neige.
Nous avons réhabilité la Cure, les 3 logements sont habités et un nouveau commerce a ouvert, Poppy fleurs. Je souhaite bonne chance à Mme Scaravetti, elle a montré sa capacité à s’intégrer dans la commune. Elle rêvait d’être à son compte, c’est fait, nous l’avons fait attendre, elle a été patiente,  désormais elle fait partie du tissu commercial stéphanois. C’est une excellente opération pour la commune et pour elle je l’espère.
Je souhaite également bonne chance aux nouveaux gérants du bureau de tabacs, Mme et M. Colombel, arrivés avant l’été.
Je souhaite une bonne retraite à Joëlle Pecqueux, notre postière a quitté récemment son poste en toute discrétion après 30 ans passés au service de la population.
J’ai une pensée pour la famille Dos Santos, qui a vu sa boulangerie fracassée pour la Xième fois dans la nuit de mercredi à jeudi. Il faut être abruti total pour penser que l’on peut faire fortune en pillant une boulangerie ou il n’y a rien à voler.
Depuis plusieurs années, nous savons que nous devons faire des économies dans les différentes collectivités.
Soyons honnêtes, nous ne sommes pas très performants sur le sujet. Malgré de louables efforts budget après budget, il faut aller plus loin, dont ’acte.
L’Etat va nous aider subtilement à le faire grâce une idée magique. Un énarque de Bercy a eu une fulgurance,
« euréka j’ai trouvé, c’est simple il suffit de baisser les dotations aux collectivités » et au boulot.
L’Etat a annoncé une économie de 50 milliards d’€, dont 11 milliards de baisse de dotations aux collectivités pour 2015, 2016, 2017. La traduction directe pour nous sera : une recette de la dotation globale de fonctionnement (DGF) amputée de 43 500€ par an.  La DGF passera de 298K € en 2014 à 167K€ en 2017 (moins 131 000€).
C’est le cauchemar de Marilyn Barnier, joli casse-tête.
Sur le plan communal, il sera difficile de diminuer le personnel, faudra-t-il réduire ou abandonner certaines politiques ? C’est d’abord l’autofinancement qui va se réduire, par conséquent il y aura moins d’investissement et ils seront plus étalés dans le temps.
Le paradoxe est qu’il nous est demandé, en même temps, de maintenir un bon niveau d’investissement pour donner du travail aux entreprises………c’est la quadrature du cercle.
Voilà l’équation à résoudre pour construire les 3 prochains budgets. Je vais demander aux élus de réfléchir autrement, ils devront se montrer rigoureux, clairvoyants, inventifs, sans trop décevoir !!!
Contraints, nous allons le faire sans pleurer à l’injustice, en expliquant nos choix aux citoyens.
C’est le couplet à la mode de tous les maires en cette période de voeux.
Les investissements de 2015
Le budget sera voté début mars.
Le temps de la reconstruction est arrivé. C’est la priorité 1ère.
Place cœur de village, début de travaux fin février-début mars,
Bâtiment SEMCODA, 21 logements et 400 m2 de surface commerciale, début du chantier, en mars.
Nous proposerons d’acheter la boulangerie actuelle pour faciliter son transfert dans le nouveau bâtiment et préparer la dernière phase des travaux du cœur de village.
Et
Nous ferons la mise aux normes de l’église, en ouvrant une porte pour faire une sortie de sécurité.
Nous espérons enfin la réalisation du giratoire de Chartreuse en fin d’année en partenariat avec le CG.
L’argent mobilisable sera en majeure partie affecté à la reconstruction du cœur de village.
Je vais terminer en ayant d’abord une pensée pour plusieurs élus et agents communaux en délicatesse avec leur santé. Accrochez-vous, soignez-vous vite, nous avons besoin de chacun de vous, en grande forme, le travail ne manquera pas.
Souhaitez des vœux pour l’année à venir, c’est le moment d’espérer, de rêver un peu, beaucoup, passionnément.
Je pense aux jeunes, nous leur devons un avenir, une vue dégagée sur leur futur proche. Nous devons les armer de valeurs fortes et claires pour qu’ils évitent les leurres, attention jeunes gens, il ne faut pas tomber dans des pièges lâchement tendus.
Comme l’a écrit Gérard Biard, le rédacteur en chef de Charlie :
«  Nous allons quand même essayer d’être optimistes, bien que ce ne soit pas la saison ».
Je vous souhaite mes meilleurs vœux, soyez heureux, épanouissez-vous, la vie est un combat.
Je vais terminer par une citation hautement philosophique et imagée afin que chacun puisse bien en comprendre la profondeur.
Citation anonyme :
« La vie c’est comme la brouette, il faut faire des efforts pour la faire avancer » !!!!!!!
Bonne année à tous
Merci pour votre infinie patience,